Origins

C’est peut-être difficile à croire mais JFK est né DJ. Dès la maternité son père, lui-même musicien, lui mit un casque sur les oreilles. Ainsi les premiers mots qu’il entendit furent : « TU SERAS DJ MON FILS ».

Alors, ce ne fut pas surprenant de le retrouver plus tard en train de quémander un double lecteur K7 pour Noël à l’heure des premiers IPod. Biberonné au Hip-hop pendant les années 90, il s’essaye très vite au break-dance. Il passe ainsi une grande partie de son adolescence à rouler sur la tête, ce qui produisit chez lui de nombreuses séquelles. Il suffit d’assister à l’un de ses sets pour s’en rendre compte.

 

Très vite sollicité pour jouer dans de nombreux club, tel le Mix Club, le Redlight, Le Carré BW ou encore Le Cinq, c’est sous le nom de JFK qu’il se produira partout… excepté à Dallas ! Son cousin écrivain, qui a la chance d’écrire ces lignes peut témoigner de son sérieux et de sa douceur. Il aurait presque pu m’inspirer « LA DÉLICATESSE ».
Enfin… je parle en dehors des soirées, en dehors des platines. Car dès qu’il rentre en scène, c’est une autre personne. Plus rien ne compte excepté la musique, juste la musique. Écoutez-le pour le croire…

 

 

DAVID FOENKINOS
Auteur du roman « La Délicatesse »
1 million d’exemplaires vendus à ce jour.